Merscheid, a été mentionné pour la première fois en 1318 sous le nom de Mercheit dans les actes officiels. Le nom de Merscheid décrit un endroit situé dans une clairière près d’un marais. Ces explications semblent fondées puisque les bois à l’ouest de Merscheid en direction du ruisseau de la Blees sont caractérisés par des terres marécageuses et des sources.

A l’époque Merscheid faisait partie de la paroisse de Brandenbourg, pour devenir une paroisse autonome en 1808 avec les localités de Gralingen, Nachtmanderscheid et Weiler.

Une nouvelle église a été construite en 1833 en lieu et place de l’ancienne, suivie en 1922 par une sacristie. Les jolies fresques qui caractérisaient l’intérieur étaient malheureusement peu à peu tombées. Après la bataille des Ardennes, d’importants travaux de rénovation étaient nécessaires. Le cimetière aménagé aux alentours de l’église a été déplacé vers son lieu actuel en 1958. En 2005, la commune a réaménagé la place devant l’église pour revaloriser son « Monument aux Morts » dédié aux souffrances de ses patriotes.

Le réservoir d’eau potable de Merscheid avec ses 100 m3, construit en 1949 et rénové en 2005, déssert les deux villages de Merscheid et Gralingen.

En 1932, l’Administration communale a construit une nouvelle école à Merscheid. Jusqu’en 1998, le bâtiment a servi d’école primaire pour ensuite devenir le préscolaire. Aujourd’hui et après des modernisations importantes durant les années 2009 et 2010, c’est une belle salle des fêtes qui est à disposition pour des festivités privées ou des manifestations pour les clubs et organisations locales.

L’ancien presbytère de Merscheid, implanté sur la rue de Wahlhausen, a été construit vers 1960. Le dégagement entre le presbytère, l’église et la rue de Wahlhausen forme une petite placette, avec le monument au mort, un espace vert et quelques emplacements de parkings.

En date du 20 octobre 2014, le conseil communal a voté à l’unanimité un projet définitif avec devis pour la rénovation et la transformation de l’ancien presbytère en trois logements sociaux destinés à la location.

Dans le cadre de ces travaux de remise en état complète du bâtiment lui-même, tant du point de vue construction que du point de vue assainissement énergétique, un nouveau chauffage central à copeaux de bois y a été installé. Dans le cadre de la remise en état complète de la rue de Wahlhausen, les édiles communaux avaient profité de synergies pour poser un réseau de chauffage urbain vers l’église en vue d’y remplacer l’ancienne chaudière à combustible.

Aujourd’hui, l’ancien presbytère héberge trois familles qui ont ainsi trouvé un nouveau logement via l’Agence immobilière sociale.

Veuillez noter qu’il y a un copyright sur les photos.

Print Friendly, PDF & Email